Le mot komboloï vient du grec kombos = nœud / et loï = la parole

                        Il existe toute sorte de Komboloi en Grèce : en perles d’ambre, de verre ou de bois. 

 

            Sachez aussi qu’il existe à Nauplie (ville grecque du Péloponnèse) un musée du Komboloï.

 

                                                     Une boutique avec des perles de Komboloi.

 

komboloïs sont essentiellement vendus dans les kiosques en Grèce (Periptera). On les vend en même temps que les journaux, les cigarettes et les confiseries. Leur faible prix permet à leurs utilisateurs de les changer souvent dès qu'ils se brisent, mais les komboloïs en matériaux précieux sont également prisés.

 

Traditionnellement, le porteur d'un komboloï le fait tourner sur ses doigts dans un sens puis dans l'autre de manière à ramener les boules au creux de la main. La sensation de toucher ces petites perles souvent douces l'une après l'autre est réputée détendre le corps et calmer l'esprit. Il existe plusieurs modes d'emploi du komboloï, dont les principaux sont décrits ci-dessous.

 

L'usage le plus courant du Komboloï est la méthode calme, pour l'intérieur : l'usage sonore est plus recommandé dans les lieux publics. Cette méthode commence à une extrémité du fil ou de la chaîne, à proximité de l'écusson (au niveau du nœud) : elle consiste à tirer le fil vers l'avant en utilisant le pouce et à l'aide du côté de l'index à toucher une perle. Ensuite, le cordon est relâché afin que la perle tombe et atteigne l'écusson, du côté opposé. Ceci est répété jusqu'à ce que toutes les perles aient basculées sur l'autre extrémité. Puis le cycle est recommencé.

 

La seconde méthode, plus bruyante et pour ainsi dire presque musicale, consiste à diviser les perles en deux groupes. Sur l'une des extrémités, côté écusson est laissé un petit nombre de perles. À l'autre extrémité se trouve le reste des perles. Les deux côtés du fil (sans perles) est passé entre l'index et le majeur. La main est positionnée de sorte qu'elle est face au torse. La main bascule vers le haut et vers l'avant afin que les perles se percutent en faisant du bruit. Les fils sont ensuite basculés de nouveau entre l'index et le majeur tout en retenant ces fils entre le pouce et le côté de l'index. Cette opération est répétée en rythme, créant un bruit plus perceptible que lors de la méthode dite calme. Une autre méthode consiste à retenir l'ensemble des perles dans une main et les faire glisser les uns contre les autres, en créant créer des sons de cliquet.

 

 

Dionysos. Divinité de l'ancienne Grèce, fils de Zeus et de Sémélé, dieu du Vin et de l'Ivresse, de la Végétation et de la Génération. Sa personnalité paraît être le résultat d'une fusion entre un dieu grec du Vin et des Vignerons et un dieu thrace à mystères.

Le premier Komboloi, perles cloisonné, verre blanche, bronze et une coquille. C'est un "collectors item".

                         Komboloi oeil de tigre                                                                 For my friend Georges

 

                               21 perles oeil de tigre facettées 8 mm, pendentif oeil de tigre 3 x 1 cm, 

                                             perle oeil de tigre 14 mm, perles bronze et cuivre.